NOUVEAU PARTENARIAT EN TEST AVEC LE REFUGE D ÉLAN REFUGE DE SOTCHI EN RUSSIE

Ce refuge de la dernière chance est dédié aux chiens et aux chats dont personne ne veut car ils sont âgés, malades ou gravement blessés.

Il offre à ces malheureux un abri pour fuir la misère, la maltraitance et les dogcatchers, qui sont payés pour emmener les chiens à la fourrière ou qui parfois leur tirent dessus.

Il n’est pas rare que le refuge prenne en charge des chiens qui ont des blessures par balle ou qui ont été renversés par des voitures.

Les cas, plus terribles les uns que les autres, sont nombreux.

Horreur à Sotchi

En Russie, l’errance animale est un problème que certaines municipalités tentent de résoudre de manière radicale. Rien qu’à Moscou, on compterait près de 35 000 chiens des rues.

Des milices chargées d’exterminer les chiens errants, souvent en les empoisonnant, se forment un peu partout pour éradiquer leur présence.

Des habitants, eux aussi hostiles aux animaux à l’abandon, n’hésitent pas à faire preuve de violence…

« Certains ont été jetés dans des poubelles, d’autres percutés, ou encore empoisonnés en masse… »

C’est dans ce contexte où les chiens errants sont des proies faciles, que le refuge Les Petites Pattes a été créé il y a quelques années pour sauver les animaux des rues.

Mais ce refuge a été détruit à l’occasion de la Coupe du Monde de football, en 2018.

A cette occasion, le moindre chien des rues avait été exterminé pour ne pas « gêner » les touristes et préserver l’image de la ville…

Il a pu être reconstruit sur un autre terrain à Sotchi et s’appelle désormais le refuge d’Elan.

Plus de 250 chiens avaient pu être envoyés en France avant la destruction, et 47 sont arrivés dans ce refuge.

La promiscuité de tous les dangers

Beaucoup de chiens meurent dans d’atroces souffrances, blessés ou victimes d’attaques entre les autres chiens. Cette promiscuité est terrible.

Les maladies et virus se propagent à une vitesse fulgurante et les mettent en danger.

Il n’y a pas de box mais des espaces plus ou moins séparés pour tenter d’isoler les vieux chiens, les mordeurs, les blessés… mais il va sans dire que la situation est catastrophique sur place…

Et du coup nous avons un 1er chiot qui arrive le 25/26 septembre 2021 « le Beau HAMER » qui est bien évidement à l’adoption

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :